Impression de figurines de précision (PLA et bois)

Toujours dans la série « Impression 3D », après avoir testé et optimisé ma CR-10, imprimé les décorations de Noël, il était temps de la soumettre à des modèles plus complexes pour voir quelle qualité elle peut atteindre.

Il y a 5 ans, après de longues optimisations mais surtout un gros travail de « post-production » (ponçage, primaire de lissage, reponçage, peinture, vernis…), j’avais réussi à obtenir un très bon résultat.

Cette fois-ci, je n’ai pas fait autant d’efforts, voici les principaux « paramètres » :

  • Impression en couche de 0.12 mm à une vitesse de 30 mm/s
  • Utilisation de support type « Tree »
  • Application de vernis en bombe (Citadel Purity Seal), l’idée était de rendre le modèle plus lisse et d’atténuer les couches
  • Application d’une peinture partielle au pinceau (les filaments ont été choisis en fonction de la couleur dominante des modèles pour garder l’essentiel du PLA sans peinture)
  • Une dernière couche de vernis

Le premier modèle est un buste de Groot, judicieusement imprimé en filament « bois » de Geeetech à 200°C en une 8 heures je crois. Le bois visible est donc le PLA sans peinture.

En sortie d’imprimante, nous avions ça (les quelques supports ont été retirés) :

Après un rapide nettoyage des petits défauts et un premier coup de vernis en bombe, le modèle est prêt à recevoir une petite couche de peinture :

Pour la peinture, le but était de minimiser le travail et garder au maximum la couleur du filament bois. J’ai donc appliqué un lavis marron foncé pour les ombres et donner un peu de relief. J’ai complété ça avec un rapide brossage avec du vert (très léger au dessus des yeux et des écorces), de la peinture noire pour les yeux, et enfin, encore un petit coup de vernis.

Pour le second modèle, ça sera un Hulk, imprimé en 18 heures. Evidemment, j’ai utilisé du filament PLA vert (de Stronghero3D) à 205°C.

Pour cette impression, j’ai dû utiliser pas mal de supports :

Retirer ces supports a été assez galère (pas loin d’une heure), mais une fois cela fait, la figurine est très propre :

Il n’y avait aucun défaut. Avant de pouvoir peindre, j’ai appliqué une première couche de vernis satin en bombe. Le reliefs des couches sera atténué, de même que l’aspect brillant. La peinture pourra également mieux accrocher :

J’ai ensuite pu appliquer la peinture. Comme pour Groot, j’ai conservé au maximum la couleur du PLA, je me suis contenté d’appliquer un lavis sombre pour faire ressortir les reliefs, de peindre le short et finir par un brossage pour éclaircir certaines zones (traits du visages, muscles saillants, plis du short).

Enfin, on réapplique un peu de vernis. Sur la photo suivante, le vernis vient d’être appliqué et n’est pas encore sec, le rendu est donc assez brillant. Si l’on souhaite avoir ce rendu une fois sec, il faudra réappliquer une ou 2 couches de vernis.

J’ai préféré m’arrêter après une seule couche, et voici le résultat final.

Pas besoin d’un long discours, les photos parlent d’elles-mêmes, c’est très très propre ! Pour faire mieux, on pourrait descendre la résolution à des couches de 0.08 mm et passer par des étapes de ponçage, primaire de lissage, sous-couche. Ça pourra faire l’objet d’un autre article mais ce n’est pas la priorité du moment 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *