CNC : dernières améliorations

Dans le précédent article j’ai décrit comment j’avais remplacé tout l’électronique de ma petite CNC pour régler des problèmes de fiabilité/stabilité.

Cette fois-ci, on va s’attacher à régler 4 autres problèmes :

  • La machine vibre quand même beaucoup (elle est posée directement sur mon plan de travail en chêne). Ca peut avoir un impact sur la précision, mais c’est surtout le bruit qui me gène.
  • Le plan de travail de la machine en aluminium n’est pas tout à fait plan, j’ai constaté 1 mm d’écart entre le bord gauche et le bord droit. Lors de gravure déco sur bois, ce n’est pas très gênant, mais pour graver des PCB, où la couche de cuivre à retirer est très fine, ce n’est pas acceptable.
  • La machine ne peux pas percer ou fraiser complètement la matière sous risque d’endommager la fraise et le plan de travail en aluminium.
  • Le système de fixation vendu avec la machine est simplement une horreur à utiliser.

Pour le premier point (les vibrations), j’ai fait au plus simple : une simple nappe rembourrée en double couche permettra de limiter les vibrations :

Pour la suite, ça a demandé un peu plus de boulot. J’ai réalisé une nouvelle base qui sera fixée au dessus du plan de travail en aluminium. Ce plan de travail est en MDF de 15mm, j’en ai fait 3 d’un coup pour avoir du rechange quand le premier sera trop abîmé.

La première étape consiste à mettre en place un système de fixation de ce nouveau plan de travail au dessus du plan en alu. Le système de fixation doit rester nettement en dessous de la surface du plan. Avec une fraise d’encastrement j’ai préparé un renfoncement :

On finalise les trous, et voici un aperçu du système de fixation :

Sur le plan de travail j’ai utilisé des vis qui s’intercalent entre les rails en alu, il n’y aura plus qu’à visser la nouvelle surface de travail au dessus.

Mais avant cela, on prépare les rails pour les futures pinces de serrage. J’ai utilisé une défonceuse avec une fraise à rainurer pour tracer les 3 rails. Cette fraise est adaptée aux vis M6 hexagonales que je compte utiliser.

On peut maintenant fixer la nouvelle surface de travail :

On voit sur la photo précédente que le plan de travail a été usiné. Pour régler le problème de planéité, j’ai fraisé 1mm de profondeur pour compenser l’inclinaison : la surface fraisée est maintenant parfaitement plane. Vue la puissance de ma petite CNC, je n’ai pas pu me permettre d’utiliser une grosse fraise pour aplanir la surface en quelques minutes. J’ai donc utilisé une fraise de 3 mm en 2 passes de 0.5mm. Soit 9 heures de fraisage à faible vitesse, mais le résultat est satisfaisant 🙂

Zoom sur les rails :

Dernière étape : concevoir des pinces de serrage. J’en ai modélisé 2 types :

Il n’y a plus qu’à les imprimer 🙂 Les poignées de serrage n’ont pas été imprimées, même si ça aurait été possible.

Mise en pratique :

Je referai des pinces de serrage plus petites, celles-ci sont encore un peu imposantes à mon goût, mais c’est déjà bien mieux que les originales 🙂

Prochaine étape… la gravure de PCB !

Les modèles (Sketchup et STL) des pinces de serrage sont disponibles ici.

2 réflexions au sujet de « CNC : dernières améliorations »

  1. Ping : Création de PCB avec une CNC (gravure à l’anglaise) | Le Labo : impression 3D, robotique et autres projets DIY (Arduino…)

  2. weetoz

    Salut, super boulot.
    J’envisage la même chose, mais sans le rainurage. (La fraise est un peu chère pour l’instant…).
    Je vais suivre ça de près…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *