Boussole et interférences électromagnétiques

Dans un précédent article, je testais le fonctionnement d’une boussole électronique avec un Arduino.

Si elle marchait très bien dans des conditions optimales, il était apparu que la proximité d’un champ magnétique suffisamment puissant la rendait complètement inopérationnelle. On observe ce phénomène lorsqu’on approche un aimant d’une boussole : l’aiguille perd le nord, le champ magnétique de l’aimant prenant le dessus sur le champ magnétique terrestre.

Dans le cas d’un robot, c’est problématique parce que les moteurs et haut-parleurs contiennent de puissants aimants. J’avais constaté qu’à partir d’une distance de 15 cm environ, mes moteurs ne gênaient plus trop la boussole, mais ça reste assez contraignant.

Il existent des matériaux qui permettent de dévier les champs magnétiques, notamment le Mu-Metal. Il est essentiellement constitué de fer et de nickel et a subit des traitements spécifiques qui lui confèrent une forte perméabilité magnétique. Le Mu-Metal est très utilisé pour le blindage magnétique (câbles, disques durs…).

C’est plus compliqué à se procurer que la plupart des autres composants d’un robot, mais on en trouve sous forme de ruban adhésif ou de plaque. J’ai commandé une petite plaque autocollante de 10cmx10cm (0.01mm d’épaisseur) pour une quinzaine d’euros sur ebay (on doit pouvoir trouver moins cher, mais en petite quantité, c’est plus difficile).

Pour aller droit au but, ça marche vraiment très bien ! La preuve en vidéo :

 

Une réflexion au sujet de « Boussole et interférences électromagnétiques »

  1. Ping : Projet R.I.P.E.R. (Robotic Intelligent Platform for Entertainment and Research) | Le Labo : expériences autour de l'impression 3d, la robotique et autres projets DIY (Arduino…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *