Suite projet HALO : pilotage d’un ruban de 85 LEDs

Suite du précédent billet « Premiers pas vers un système Ambilight DIY« .

Après avoir validé la faisabilité de piloter un ruban de 6 LEDs avec le PC depuis une application Windows (C#) en passant par un Arduino Nano, l’étape suivante consiste en un test « grandeur nature ».

Mon système Ambilight contiendra environ 60-70 leds, 2 points essentiels sont à vérifier :

  • La consommation maximale de courant, pour prévoir une alimentation suffisante
  • La réactivité de l’ensemble

J’en ai aussi profité pour monter l’ensemble des composants sur une seule plaque électronique pour en faciliter l’intégration :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En plus du câble USB, j’ai ajouté un connecteur pour le ruban de LEDs et un autre pour l’alimentation (dont l’entrée sera fixée sur le boitier) :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De la même façon, un connecteur a été soudé sur le ruban de LEDs :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et voici le tout en action, ça marche, c’est déjà ça 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Première vérification : mesurer l’intensité. J’ai volontairement utilisé l’ensemble du ruban de LEDs (85 Leds) pour ces tests. Il suffit d’intercaler (en série) un multimètre pour faire les mesures.

Les LEDs de type WS2801 sont données pour une puissance de 0.3W, donc, à 5V, à puissance maximale, on ne devrait pas dépasser les 60 mA par LED.

Tout d’abord en utilisation classique (couleurs de l’arc en ciel), on tourne en moyenne à moins de 1.5A. La consommation semble faible, mais comme ici les LEDs ont toutes une couleur, elles ne sont pas à fond.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour tester la consommation maximale, il faut les mettre à la puissance maximale, et en blanc. Ici on passe à 2.5A. Ce qui reste très raisonnable comparé aux 5A théoriques auxquels je m’attendais (mais je vérifierai quand même qu’elles sont bien à luminosité maximale).

OLYMPUS DIGITAL CAMERADans tous les cas, l’alimentation de 5V/4A que j’ai prévue fera parfaitement l’affaire pour 60-70 LEDs.

Le dernier point concerne la réactivité. Ici, rien à redire, ça dépote ! La démonstration en vidéo :

Une réflexion au sujet de « Suite projet HALO : pilotage d’un ruban de 85 LEDs »

  1. Ping : HALO : conception boitier et installation | Le Labo : expériences autour de l'impression 3d, la robotique et autres projets DIY (Arduino…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *